Violences intra-familiales : une approche

relationnelle

Jean-Paul MUGNIER

 

Objectifs : 

Longtemps banalisées, passées sous silence, les violences familiales, quelles que soient leur nature, font l’objet de nombreux dévoilements, signalements, au point parfois de laisser désemparés les intervenants appelés à « prendre en soin » les victimes directes ou/et indirectes  dans ces situations.

 

  • Comment parler avec les différents protagonistes de ces faits qui n’auraient pas dû être ?

  • Comment prendre en compte l’implication de chacun sans risquer de confondre auteurs et victimes au sein de ce processus relationnel

 

L’objectif de la formation sera de permettre aux participants de prendre en compte les différents contextes au sein desquels peuvent surgir les violences au sein de la famille et envisager les différents niveaux de traitements :

 

  • des auteurs,

  • du conjoint à qui la violence est destinée dans le cas des violences conjugales,

  • des enfants victimes (directes ou/et indirectes) de ces violences physiques ou sexuelles.

 1ier module : Apport théorique :

 La prise en compte de la dynamique du couple et de son histoire : 

  • Les différents stades de l’attachement conjugal

  • Les différents types de « mariage » et la souffrance méconnue dans l’histoire des parents :
    • Le mariage indifférent

    • La dot affective

    • Le mariage forcé

 

  •   Les différents types de conflits :
    • Ordinaires

    • Toxiques

  

Les violences conjugales :

 Les différents types de violences

  • Physiques

  • Verbales

  • financières

  • Les cycles d’apparition de la violence
    •  l’engagement de la victime dans les processus relationnels au sein desquels la violence surgit

  • Emprise et l’attachement

 

 Les émotions de la victime :

 

  •  la honte
  • la culpabilité.   

 

 

 2ième module : Le vécu de l’enfant, victime non intentionnelle de la violence :

 L’impact traumatique sur l’enfant en fonction de son âge 

  • Le développement de l’empathie chez l’enfant     

  • L’attachement désorganisé

  • L’identification à l’agresseur (l’enfant partenaire émotionnel de l’agresseur)

  • L’identification à la victime (l’enfant partenaire émotionnel du parent victime)

  • Le vécu de catastrophe

 

Les émotions de l’enfant : 

  • la honte

  • la culpabilité

  • le sentiment de responsabilité

  • la solitude

     

    L’instrumentalisation de l’enfant :

  • l’enfant messager

  • l’enfant confident

  • l’enfant sauveur

     

    Les conséquences sur la fratrie

     

    Les tentatives de l’enfant de résoudre le conflit parental

  • le sentiment d’incompétence de l’enfant

     

    3ième module : l’enfant victime:

     De maltraitances physiques

     Quand la maltraitance d’un enfant signe l’échec de la fonction thérapeutique :

  • L’enfant bouc émissaire

 

Quand  la maltraitance de l’enfant est un message adressé aux grands-parents :

  •  Le vilain petit canard

    L’enfant vécu comme une menace par sa figure d’attachement

  •  L’enfant tyran potentiel

 

            L’impact sur l’estime de soi de l’enfant

  •  Honte et culpabilité
  • L’identification à l’agresseur

  • Se voir dangereux pour les autres

  • Agresser pour se protéger de la violence potentielle des autres

 

       D’agressions sexuelles

       Les scenarios relationnels au sein desquels surviennent les agressions sexuelles sur l’enfant :

  •  Quand l’auteur est un parent
  • Quand l’auteur a été victime d’agressions sexuelles

  • Quand l’auteur est un membre de la fratrie

  • Quand le parent supposé protecteur a lui-même été victime d’agressions sexuelles

 

Les symptômes de l’enfant

  •  non spécifiques
  • Evocateurs

  • spécifiques

 

          L’impact sur l’estime de soi de l’enfant

  •  honte et culpabilité
  • une estime de soi pervertie : pourquoi moi ?

  • Est-ce que plus tard je le ferai ?

 

4ième module : Le traitement : 

Les points suivants seront également développés avec le support de présentations de cas par les participants :

 

  • Le choix du format des séances, individuelles, de couple, familiales, de fratrie

  • La reconnaissance du vécu traumatique de l’enfant et l’impact sur son  développement affectif, cognitif, neurobiologique

  • L’impact de ces violences sur le cycle de vie de l’enfant

  • La reconnaissance de la souffrance de l’enfant qui impose de la part de l’auteur des violences la reconnaissance :               

    • des faits

    • de sa responsabilité

       

L’évaluation de la capacité protectrice des enfants du parent victime et sa capacité à envisager la souffrance de l’enfant et ses stratégies pour contrôler, contenir l’apparition de la violence. 

La formation alternera les apports théoriques par le formateur et les présentations de cas par les participants. Des mises en situation seront possibles en fonction de la dynamique du groupe et de la charge émotionnelle inévitablement présente dans ce type de situations. Un temps sera consacré à la préparation d’entretiens, l’élaboration de formulations auxquelles il est possible d’avoir recours dans la prise en charge des différents protagonistes, parents et enfants.

 

Durée : 8 jours

Coût 2019 par personne : 1210 €

 

BORDEAUX 2019 : 5, 6 mars (JP.Mugnier) - 9, 10 mai (M.Janas) - 12, 13 septembre (M.Janas) - 17, 18 décembre (JP.Mugnier)