journée d’études

le couple, la famille, l'enfant : obstacle ou tremplin vers l'accomplissement de soi ?

 

 

Premiers intervenants invités :

Gilbert Pregno - François Balta - Alfredo Canevaro - Salvatore D'Amore

 

 

La constitution du couple sur la base du choix mutuel du conjoint qui s’est généralisée dans les débuts du 20ième siècle devait donner à chacun les conditions d’une vie plus heureuse, droit au bonheur qui a sans doute trouvé son apogée avec mai 68 et ses slogans tels que « Il est interdit d’interdire » ! Si les parents des années 50/70 élevèrent leurs enfants avec l’espoir de les voir s’élever dans l’échelle sociale (bien travailler pour choisir son métier et ainsi être heureux), ceux des années 70/90 se préoccupèrent avant tout de les savoir heureux, le bonheur n’étant plus une option mais un droit !

 

Aujourd’hui les formes de la famille et de la parentalité sont multiples, évolution qui se traduit dans la montée de l’individualisme : le sujet doit pouvoir se suffire à lui-même ! Ainsi il n’est pas exceptionnel d’entendre de jeunes parents se plaindre que leur enfant ne comprenne pas qu’il devrait être sage, obéissant, c’est-à-dire très tôt autonome, et ainsi ne pas faire obstacle à tout ce qu’ils font pour réaliser leurs propres projets existentiels que ce soit dans le domaine professionnel ou affectif.

 

Cette évolution agit de façon évidente sur la nature des liens familiaux ou de couple. C’est de cette transformation, de ce nouveau rapport entre accomplissement de soi et altérité qu’il sera question durant ces journées.

 

 

PARIS 2019 : 6, 7 juin 2019

Coût 2019 par personne : 260 €

Etudiant ou demandeur d'emploi : 200 € (joindre OBLIGATOIREMENT 1 justificatif. A défaut, le tarif réglementaire sera appliqué).