l'enfant face à la souffrance de ses parents

 JEAN-PAUL MUGNIER

 

 Régulièrement la clinique conduit les professionnels de la protection de l’enfance à rencontrer des parents ayant, dans leur propre enfance, été confrontés à des souffrances, des dangers, pour lesquels ils n’ont pas reçu l’aide ou la protection qu’ils étaient en droit d’attendre. Cette méconnaissance de leur propre souffrance peut conduire à l’apparition de différentes pathologies à l’âge adulte : maladie mentale, toxicomanie, alcoolisme et aussi violences conjugales sans oublier les maltraitances physiques ou sexuelles directement infligées aux enfants.

Dans tous les cas un même constat semble s’imposer : l’échec des tentatives auto thérapeutiques mises en place par ces parents et l’instrumentalisation de l’enfant qui devrait réparer leurs blessures anciennes non résolues.

Comment l’enfant va-t-il à son tour s’adapter à ces souffrances parentales et à leurs multiples expressions ? Que va-t-il mettre en œuvre pour y faire face voire pour tenter de les résoudre ? Quelle responsabilité  court-il le risque de s’attribuer dans leur apparition ou dans leur perpétuation en fonction de son propre développement ?

Ces différentes interrogations s’appuyant sur l’expérience professionnelle de chacun seront à la base des réflexions présentées durant cette journée.

 

METZ 2018 : 23 novembre

Coût 2018 par personne : 105 €

Etudiant ou demandeur d'emploi : 65 € (joindre OBLIGATOIREMENT 1 justificatif. A défaut le tarif réglementaire sera appliqué).